728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads
728 x 90 Leaderboard Ads

Les « New Law » progressent alors que les clients découvrent les fissures du modèle des « Big Law », révèle Interlaw

THIS POST WAS ORIGINALLY PUBLISHED ON THIS SITE Click Here To Read Entire Article

LONDRES, February 7, 2018 /PRNewswire/ —

Une nouvelle étude de Legal Week Intelligence, filiale dALM Media, souligne les faiblesses du modèle des « Big Law », avec plus dune moitié de juristes dentreprise chevronnés qui observent des querelles politiques internes entre les bureaux de grands cabinets internationaux, souvent au détriment du service offert à la clientèle.   

Michael Siebold, chair of elite global legal network, Interlaw (PRNewsfoto/Interlaw)

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/637306/Michael_Siebold_Alternative.jpg )

Menée pour le compte du réseau juridique mondial d’élite Interlaw, et s’appuyant sur les points de vue de 100 avocats généraux et 55 cabinets d’avocats indépendants de 41 pays, l’étude Global Legal Services in a Disruptive World (« Services juridiques internationaux dans un monde en plein bouleversement ») révèle ce que les clients attendent de leur prestataire de services juridiques : un conseil de qualité dans toutes les juridictions. Quatre-vingt-sept pour cent des clients s’intéressent plus à la qualité du service reçu qu’à la structure du prestataire.

Cette exigence d’un service de qualité sur tous les marchés peut s’avérer problématique à offrir pour les entreprises du « Big Law », beaucoup d’entre elles se retirant de certaines juridictions. Une analyse plus approfondie de Legal Week Intelligence a identifié que 83 % des avocats au sein de 30 des « meilleurs cabinets juridiques internationaux » étaient basés en Europe ou en Amérique du Nord, avec des lacunes dans d’autres marchés clés.

Les avocats généraux ont révélé les difficultés auxquels ils faisaient face pour trouver un seul cabinet au sein de leur périmètre géographique dans les domaines d’activité dont ils ont besoin. La moitié (50 %) a déclaré qu’à mesure que les cabinets juridiques internationaux continuent de se développer, ils s’enlisent dans les pressions de fonctionnement internes au détriment du client. Ils ont également déclaré avoir observé des querelles politiques entre cabinets, citant de mauvaises communications entre les équipes, le blocage des relations pour préserver les revenus d’un bureau particulier et un manque de travail en commun comme étant des comportements courants.

À mesure que le marché juridique évolue, les clients sont de plus en plus ouverts à la possibilité d’utiliser des alternatives au modèle des « Big Law ». Près de la moitié (46 %) d’entre eux ont déclaré déjà utiliser ou prévoir d’utiliser un réseau de cabinets juridiques indépendants. Parmi ceux qui avaient déjà travaillé avec un réseau international, 77 % ont décrit leur expérience

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *